Social determinism viewed by a French director, Arnaud Desplechin

Arnaud Desplechin a sorti cet automne 2019 un polar social, c’est-à-dire un film policier relatant un fait divers français réel dans l’objectif de tracer un portrait social –Social determinism – d’une certaine France. Plus précisément, à partir de cet événement, Desplechin nous donne à voir une réalité française ; il ne présente pas la société française, il se concentre sur un point particulier, une réalité particulière. Pas de généralités ici – terreau du préjugé et du stéréotype ! Un regard particulier sur un fait particulier ; un point de détail, donc ? Non ! Un détail, soit ! Mais, un détail qui nous en dit long sur la France, son état, ses fractures… Ce qui est intéressant est d’accepter qu’un point particulier présenté en profondeur peut nous en apprendre plus sur une culture qu’une liste de généralités ou de poncifs en tout genre.

Arnaud Desplechin, comme beaucoup d’autres réalisateurs – auteurs français, fait parti de ces artistes qui décident que l’histoire de quelques personnages vous en disent plus long sur notre société et du Social determinism que de grands discours sociologiques. Pour vous, non francophones, regarder ses films, c’est un moyen de sentir, ressentir… ce qui fait, ce qui incarne la langue-culture française.

"Roubaix, une lumière, a French story of social determinism"
"Roubaix, une lumière, a French story of social determinism"

Roubaix, une lumière montre le quotidien d’un commissariat d’une ville ouvrière du Nord de la France, Roubaix, de son commissaire et ses inspecteurs jusqu’au jour où un événement plus tragique que d’ordinaire arrive : le meurtre d’une vieille dame dans sa maison. L’enquête commence et amène le jeune inspecteur responsable de celle-ci vers 2 jeunes femmes, les voisines de cette personne âgée. En suivant cette enquête – et les autres – nous nous immergeons dans un milieu où déterminisme social – Social determinism -, débrouille, misère et désespoir se côtoient… Desplechin ne prend pas de gants pour nous montrer cette société française injuste et indifférente face à des individus en marge, soit, mais d’une grande humanité.

Découvrez la bande annonce de ce film et perfectionnez votre phonétique française.

Retrouvez la filmographie de Arnaud Desplechin ici. Je vous conseille de voir Rois et Reine ainsi que Jimmy P.

Retrouvez sur ce site d’autres posts sur le cinéma d’auteurs français :