Parisian Modern Art Museum and Hans Hartung

Le Musée d’Art moderne de la ville de Paris – Parisian Modern Art Museum

C’est un très beau lieu qui se situe dans le quartier du Trocadéro ; les jardins vous offrent une vue époustouflante sur la Seine et la Tour Eiffel. Rien que pour cela, le lieu vaut le détour.

Comme pour tous les musées appartenant à la ville de Paris, il existe au MAM – Parisian Modern Art Museum – une galerie où la collection permanente est exposée et un lieu dédié aux expositions temporaires. La collection permanente est constituée d’oeuvres appartenant au XX et XXIème siècles. Vous y admirerez des dessins, croquis et peintures de Picasso, Matisse (dont La danse et La danse inachevée), de Pascin, de Derain, Vlaminck, Chagall, de Dali, de Metzinger, de Bonnard, de Dufy (dont la fameuse Fée électricité)… mais aussi de Camille Hilaire, de Marcel Gromaire, de Delaunay, de Jean Hélion… et encore de Brion Gysin, de Bettina Rheims, Bernard Dufour, Aurélie Nemours…

Les expositions temporaires sont organisées autour d’un artiste et/ou d’une oeuvre, par exemple Murs de peintures de Daniel BurenRéserve du Musée des enfants I et II de Christian BoltanskiNu dans le Bain de Pierre Bonnard… Le détail sur lequel les commissaires des expositions se concentrent aide toujours le spectateur (ou le promeneur…) à découvrir un artiste ou une oeuvre d’une façon nouvelle. C’est toujours extrêmement intéressant.

Bon à savoir : la visite de la collection permanente du MAM de Paris –Parisian Modern Art Museum – est gratuite et celle des expositions temporaires est payante 😉.

"Parisian Modern Art Museum - La fée électricité of Dufy"
"Parisian Modern Art Museum - Foujita"

En ce moment, du 11/10 2019 au 01/03/2020, l’exposition temporaire du MAM de Paris – Parisian Modern Art Museum – est dédiée à Hans Hartung, un peintre français d’origine allemande du XXème siècle, très connu dans le monde de l’art pour son geste abstrait, pour son envie de peindre d’un geste, d’un mouvement… Au fil de l’exposition, le spectateur chemine à travers son oeuvre et l’évolution de sa pensée picturale : il s’est essayé au post-impressionniste, au cubisme… pour en arriver à une peinture abstraite… mais une peinture abstraite figurative, me semble-t-il… Selon moi, ce qui est rendu est abstrait mais ce qui est peint est lié au mouvement, à l’infiniment petit, invisible à l’oeil nu mais pour autant tout à fait vivant : ce sont des brins d’herbe chahutés par le vent, les conséquences invisibles du passage éclair d’une voiture lancée à vive allure, le mouvement de l’eau… 

Je vous conseille fortement d’aller découvrir cette exposition et me permets une petite recommandation : ne passez pas trop de temps dans les premières salles – c’est très didactique et intéressant mais c’est du déjà vu – pour bien profiter des dernières salles et des oeuvres magistrales de Hans Hartung.

"Parisian Modern Art Museum - Hans Hartung"
"Parisian Modern Art Museum - Hans Hartung"