Life in pink : the most famous French song

La vie en roseLife in pink – est une des chansons françaises les plus célèbres. C’est une chanson qui a été apparemment écrite par Edith Piaf (j’écris ‘apparemment’ car si elle en écrit les premiers vers pour son amie Marianne Michel en 1945, il semble que la chanson ait été ré-écrite par Henri Contet), et dont la musique a été composée par Louiguy et Marguerite Monnot.

Evidemment, c’est sans doute avant tout l’interprétation d’Edith Piaf qui a rendu cette chanson si célèbre. Elle ne pouvait faire une tournée de concerts sans la mettre à son programme, son public la réclamait tout le temps ; et ce, même si dans les années 50, La vie en rose fut souvent qualifiée de niaiserie. Cependant, si Life in pink n’a pas disparu de nos esprits, c’est aussi parce que beaucoup d’autres artistes l’ont reprise, et reprise encore : Louis Armstrong en 1950, Amália Rodrigues en 1958, Josephine Baker en 1968, Dalida en 1965 et en 1976, Grace Jones en 1977, Donna Summer en 1993, Diana Krall, Cyndi Lauper, Eva Lopez, Angelique Kidjo… et bien d’autres encore !

En 2020, c’est Thomas Dutronc qui décide d’en donner sa version. C’est un interprète, auteur et compositeur français, fils de Jacques Dutronc et Françoise Hardy, eux-mêmes interprètes at auteurs. Il décide d’en faire une version jazzy et… en anglais 😮. Personnellement, je trouve cela dommage. Je ne comprends pas toujours pourquoi de nombreux artistes français et francophones pensent que chanter en anglais reste ‘un must’…

Cela étant dit, je comprends aussi que dans ce cas-ci, cela a une certaine logique : Thomas Dutronc vient de sortir un album jazz intitulé Frenchy dans lequel il reprend de célèbres chansons françaises mais qui ont pour certaines été composées par des musiciens anglophones (Petite Fleur est d’abord une musique signée Sidney Bechet avant d’être des paroles françaises signées Fernand Bonifay), d’autres ont été interprétées par des artistes internationaux (La vie en rose – Life in pink – notamment) ce qui a concouru à leur succès. Il existe donc une certaine logique à passer du français à l’anglais sans idée de frontières dans cet album où des interprètes et musiciens internationaux ont été invités – Diana Krall, Iggy Pop notamment.

Cet album est excellent, il est plein d’entrain et de poésie et donne à ces tubes français une certaine contemporanéité. Je vous le recommande.

Cependant, avant d’écouter la version anglaise de La vie en roseLife in pink – en anglais de Thomas Dutronc, je vous propose d’écouter d’autres versions de cette chanson en français d’abord. Puis, choisissez celle sur laquelle vous avez envie d’exercer votre capacité à entendre la langue française grâce à l’exercice de discrimination auditive qui suit :