CETA – An unapproved agreement…

Le CETA, l’accord de libre-échange entre l’Europe et le Canada devrait être prochainement ratifié… (le mardi 23 juillet 2019, les députés vont voter pour ou contre ce traité lors d’une séance publique…). Or, depuis 2010, nombres d’écologistes, d’économistes et de citoyens français ont régulièrement manifesté contre ce traité car pour eux les garanties pour que l’environnement soit moins impacté n’y sont pas clairement définies… 

En 2017, un économiste dans un document vidéo du Huffingtonpost.fr nous expliquait déjà pourquoi cet accord ne faisait pas exactement l’unanimité… en tout cas en France. Le voici !

Ecoutez :

… et répondez au questionnaire suivant. Puis, perfectionnez votre vocabulaire 😉.

Quizz de compréhension

1 – Qu’est-ce que le CETA ?

  • • Un traité de libre-échange entre l’Europe et le Canada.
  • • Un traité de libre-échange entre la France et le Canada.
  • • Un traité de libre-échange entre la France, le Canada et les USA.

2 – Pourquoi certaines personnes ont-elles manifesté le 20 septembre dernier devant l’Assemblée nationale ?

  • • Parce qu’elles veulent que le CETA s’élargisse et intègre les USA.
  • • Parce qu’elles s’opposent au CETA.
  • • Parce qu’elles refusent de voir des produits canadiens sur le marché français.

3 – Pourquoi selon, Maxime Combes, l’économiste interviewé, le CETA va à l’encontre de l’accord sur le climat de Paris ?

  • • Parce que c’est un traité pour les pays riches contre les pays en voie de développement.
  • • Parce que ce traité ne prend pas en compte les différences culturelles entre l’Europe et le Canada.
  • • Parce qu’en intensifiant les échanges commerciaux entre le Canada et l’Europe, on va augmenter le trafique aérien et maritime et ainsi, on va augmenter les émissions de gaz à effet de serre.

4 – Pourquoi, selon Maxime Combes toujours, le CETA va rende difficile la mise en place de politiques offensives en matière de développement d’énergies renouvelables ?

  • • Parce que le CETA va permettre aux entreprises multinationales d’avoir plus de pouvoirs économiques.
  • • Parce que les règles commerciales internationales, telles qu’elles existent et renforcées par le CETA, n’encouragent pas les entreprises multinationales à diminuer leur consommation d’énergies fossiles.
  • • Parce que le CETA en renforçant les règles commerciales internationales n’encouragera pas les entreprises à développer et utiliser les énergies renouvelables plutôt que les énergies fossiles.

5 – Quelle est la troisième raison pour laquelle cet économiste est contre le CETA ?

  • • Le CETA, en encourageant le libre-change entre l’Europe et le Canada, va rendre plus difficile le fait de choisir des produits bio et locaux pour les organismes qui font notamment de la restauration collective (cantines d’écoles, des entreprises et industries…)
  • • Les multinationales n’ont pas intérêt économiquement à développer les produits locaux.
  • • Le CETA favorise l’économie locale et biologique contrairement aux multinationales.

6 – Quelle est le quatrième point montrant que le CETA est un risque pour le climat ?

  • • Finalement, l’Europe est plus avancée en termes de développement économique durable que les pays d’Amérique du Nord, dont le Canada. Le CETA serait donc un retour en arrière pour l’Europe.
  • • Finalement, le CETA permettrait à l’Europe de s’élargir en intégrant le Canada dans ses accords.
  • • Finalement, les règles et normes sanitaires environnementales du Canada sont moins contraignantes pour les multinationales que celles de l’Europe ; le CETA obligerait donc l’Europe à revoir à la baisse ses propres normes qui sont fondamentales pour l’économie durable.

Sachez que vous pouvez trouver d’autres quizz culturels sur ce blog :