French museums can be public, local or private. What are the differences ?

À Paris, sachez que cohabitent trois sortes de musées – French museums :

Pourquoi cette information est-elle importante ?

D’une part, parce que d’un point de vue pratique (tarifs, horaires, jours d’ouverture…), cela va avoir quelques conséquences sur votre visite :

"French museums"

D’autre part, parce que cela a aussi des conséquences sur l’ensemble des oeuvres qui se trouvent dans ces musées –French museums. Je m’explique.

Les musées nationaux sont subventionnés à 70% par l’Etat, c’est-à-dire que leur budget est composé de 70% de subventions et les 30% restants sont collectés par la billetterie, les librairies et magasins vendant des produits dérivés… Les oeuvres proposées appartiennent à l’état, le stock d’oeuvres est innombrable. Nous sommes donc certains en tant que spectateur d’avoir beaucoup à admirer. De plus, la renommée de certains musées nationaux et locaux (Le Louvre, Le musée d’Orsay et aussi le Musée d’Art moderne de la ville de Paris) leur permet d’appartenir au Groupe Bizot qui est un rassemblement des 60 plus grands musées du monde (Le Louvre, Le Prado, British Museum, Art Gallery of Ontario…) et qui permet à ses membres de se prêter et d’ échanger des oeuvres majeures pour leurs expositions temporaires tout en étant protégées par une assurance commune. Il ne sera donc pas rare d’admirer dans certains musées nationaux et parisiens des oeuvres appartenant à des musées étrangers.

Les musées privés sont des entreprises comme les autres : elles ont des coûts (lieu, emprunts d’oeuvres, scénographie, personnel…) et doivent y faire face grâce à la billetterie, la librairie, le restaurant s’ils en ont un, les soirées événements… En règle général, leur surface d’exposition est plus petite, les oeuvres à voir sont aussi souvent de plus petits formats que celles exposées dans les musées publiques et ces musées privés doivent emprunter et faire le tour des collectionneurs privés pour nourrir leurs expositions. Sachez d’ailleurs que grâce à ces musées privés, certaines oeuvres prêtées par les collectionneurs vont considérablement changer de valeur… ce qui est une des raisons pour lesquelles les prêts se font de plus en plus facilement. C’est en quelque sorte, pour les collectionneurs, un retour sur investissement.

Allez, terminons par un petit jeu quizz 😉. Retrouvez pour chacun des musées – French museums – (à droite), une de leurs oeuvres majeures (à gauche).

"French museums - Musée d'Orsay"
"French museums - La ville de Paris par Delauney au Musée d'Art moderne de Paris"
"French museums - Musée d'Art moderne de Paris"
"Fondation Cartier - Son jardin"
"French museums - Le grand palais"
"French museums - Portrait de Sylvia Von harden de Otto Dix au musée Pompidou"
"French museums - Petit palais"
"French museums ; Portrait de Marguerite d'Antin de Nattier à Jacquemart André"
"French museums - La fondation Cartier"
"French museums - Melpomene au Louvre"
"French museums - Centre George Pompidou"
"French museums - Le Japon rêvé de L'atelier des lumières"
French museums - Jacquemart André"
"French museums - Le Grand Palais et son escalier"
"French museums - L'Atelier des Lumières"
"French museums - Le Fondation Vuitton et son architecture"
"French museums - La Fondation Vuitton"
"French museums - Khnopff au Petit Palais"
"French museums -Louvre"
"French museums - Degas au Musée d'Orsay"

Retrouver d’autres propositions de sorties sur ce site, notamment dans des French museums :