Brasserie or restaurant in Paris ? That is the question !

Avant tout, je me permets de vous expliquer la différence entre une brasserie et un restaurant – Brasserie or restaurant.

La brasserie est ouverte de 7h jusqu’à minuit en général et vous pouvez y manger à n’importe quelle heure. Elle vous propose toujours un menu varié et en général typiquement français de l’entrée au dessert : le coq au vin, l’agneau de 7 heures, la dorade sauce hollandaise, des pièces de viande sauce au poivre… des plateaux de fruits de mer, des escargots… des macarons, mille feuilles, tarte au citron… par exemple. C’est un lieu convivial où le personnel est habituellement accueillant. On y va pour l’ambiance, le décor et une certaine constance : on sait ce qu’on va manger, tant en quantité qu’en qualité.

Le restaurant est un lieu qui vous sert entre 12h et 14h et 19h et 22h. C’est plutôt un lieu à thème : cuisine française, cuisine japonaise, cuisine végétarienne, cuisine gastronomique, cuisine du marché… Le menu est réduit à ce thème. C’est souvent plutôt intime, calme… On y va pour découvrir une culture, la créativité d’un Chef, pour manger des produits de saison…

En ce qui me concerne, j’ai un vrai penchant pour les brasseries parisiennes –Brasserie or restaurant – (qui me manquent beaucoup quand je ne suis pas à Paris…). J’aime ces lieux parce que ce sont des lieux chaleureux, un peu bruyants, où le personnel est toujours en mouvement. Lors des heures de rush, le ballet des serveurs portant leur plateau est digne des chorégraphies de danse contemporaine. J’aime aussi ces lieux pour leur décor : je les choisis en fait très souvent avant tout pour leur design, ensuite pour le personnel : s’il est souriant quelque soit l’heure à laquelle vous arrivez et quelque soit votre apparence, vous êtes alors sûr d’être dans une bonne brasserie. Enfin, sachez qu’une bonne brasserie propose souvent des plateaux de fruits de mer dont vous pouvez être certains de la fraîcheur.

Voici notre top 5 des brasseries.

La Rotonde à Montparnasse

La Rotonde – Brasserie or restaurant – est une de ces brasseries mythiques de l’histoire du Quartier de Montparnasse qui a vu défilé au début du XXème siècle des artistes de tous horizons et toutes cultures : de Picasso à Modigliani, en passant par Cocteau, Trotski, Gershwin ou encore Scott Fitzgerald. C’est un lieu plutôt douillet : ses boiseries et ses fauteuils en velours rouge vous donnent l’impression d’être un peu comme chez vos grands-parents. Certains disent que c’est un lieu dont le décor est un peu vieillot et désuet… Soit ! Mais c’est peut-être aussi pour cela qu’on aime la Rotonde, c’est un lieu intemporel.
Sachez que le personnel de la Rotonde est d’un rare professionnalisme et d’une grande gentillesse. Rien de ce qui sera servi dans votre assiette ne vous décevra : tout est frais et correctement cuit. Cela ne vous surprendra pas : il n’y a ni originalité, ni esbroufe. Mais rappelez-vous que vous êtes dans une brasserie – non, dans un restaurant – et que vous y êtes pour bien manger et ce, dans une ambiance chaleureuse.

Les prix ? Elevés si vous y dîner à la carte le soir. Modérés si vous choisissez les formules du midi.

Ce qu’on préfère : les pièces de viande grillée (de très bonne qualité et toujours parfaitement cuites), le turbot poché, sauce hollandaise, le vacherin glacé vanille-framboise et les glaces Berthillon.

"Brasserie or restaurant - La Rotonde"
"Brasserie or restaurant - La Rotonde"
"Brasserie or restaurant - La Rotonde"
"Brasserie or restaurant - La Rotonde"

La Coupole à Montparnasse

C’est aussi un des lieux mythiques – Brasserie or restaurant – de l’histoire du Quartier de Montparnasse. Les artistes de tous horizons et toutes cultures s’y retrouvaient, mais la différence d’avec la Rotonde, c’est qu’ils s’y retrouvaient pour faire la fête. La particularité de la Coupole, c’est son immense superficie, ses hauteurs de plafond incroyables et son dancing au sous-sol. Un lieu rêvé pour organiser des fêtes majestueuses et mémorables. Vous rêvez de vous marier à Paris, et bien la Coupole est le lieu idéal. Son décor est somptueux : ses colonnes, ses verreries, boiseries, mosaïques, peintures, gravures… très art-déco en font un lieu design par excellence. De plus, depuis sa rénovation l’année dernière, elle a gagné en clarté et en luminosité. C’est magnifique.

Quand la Coupole ouvre en 1927, un curry d’agneau – préparé par un indien dans la plus grande tradition – fit partie du menu. Il l’est encore ! Le curry mis à part, le menu est typiquement un menu de brasserie : très français ! Tout y est bon et frais, de l’entrée au dessert. Il y a aussi l’envie de servir des plats typiques d’une manière gastronomique : petite touche du chef, design du plat impeccable… C’est fort agréable.

Le personnel ? Irréprochable et souriant.

Les prix ? Élevés, soit ! Mais pensez que vous vivez une expérience unique en allant dîner ou déjeuner à la Coupole… ☺️

Ce qu’on préfère ? Le curry et la choucroute de mer 🥰 ! Pour les petites faims : les escargots, un verre de vin blanc et un café gourmand !

"Brasserie or restaurant - La Coupole"
"Brasserie or restaurant - La Coupole"
"Brasserie or restaurant - La Coupole"
"Brasserie or restaurant - La Coupole"
"Brasserie or restaurant - La Coupole"

La Closerie des Lilas

La Closerie – Brasserie or restaurant – se situe comme les 2 premières brasseries sur le bd Montparnasse mais elle est un peu excentrée puisqu’elle se situe au carrefour du Port Royal. Elle n’en fait pas moins partie de l’histoire des grandes heures du quartier de Montparnasse. Sur les tables de la salle du bar, vous trouverez gravés, sur de petites plaques en laiton, les noms de tous les illustres clients que la Closerie a vu défilés depuis 1847 : Zola, Cézanne, les frères Goncourt, Théophile Gautier, Verlaine, Paul fort, Apollinaire, Oscar Wilde, Hemingway, Fitzgerald, Miller, Sartre…

La Closerie est composée de 2 espaces : le restaurant et le bar – brasserie. C’est évidemment la brasserie qui nous intéresse. Elle sert entre 12h et minuit. L’ambiance est fort agréable et petite cerise sur le gâteau : un pianiste joue à partir de 18h.

La carte de la brasserie vous propose des plats français typiques : les quenelles de brochet, un Filet de dorade, le magret de canard rôti, le steack tartare, l’entrecôte… Au dessert, des glaces et les traditionnels Mille-Feuilles, crêpes suzette, tarte Tatin, baba au rhum… C’est bon, c’est plutôt copieux et le service, en général, plutôt efficace.

Les prix : élevés, de 19 à 40 €, le plat. Vous pouvez aussi décider de n’y aller que pour prendre un verre ou une glace dans l’après-midi 😉.

Ce qu’on préfère : la pièce de viande grillée (l’entrecôte), et la coupe Lilas qui fait référence aux jardins de Lilas situés tout autour de La Closerie à la Belle époque.

"Brasserie or restaurant - La Closerie des Lilas"
"Brasserie or restaurant - La Closerie des Lilas"
"Brasserie or restaurant - La Closerie des Lilas"
"Brasserie or restaurant - La Closerie des Lilas"

Brasserie Mollard

Mollard est une brasserie – Brasserie or restaurant – qui est restée dans son jus depuis 1895. Bon, évidemment au cours de son existence (plus d’un siècle), des changements ont été opérés, mais notre goût pour la préservation du patrimoine lui a permis, il y a une quinzaine d’année, de retrouver toutes ses boiseries, mosaïques, carrelage, miroirs et dorures de l’époque. Donc, à l’heure actuelle, aller déjeuner, dîner ou goûter chez Mollard vous fera voyager dans le temps. On est en plein la Belle époque, et c’est magnifique !

La carte est digne d’une carte de brasserie : plats français traditionnels bien maitrisés et plutôt copieux (bon parfois, la température des plats laisse à désirer mais vous pouvez demander aux serveurs de rectifier le tir…). Les desserts maison sont sans surprise mais de qualité. Il existe même une formule goûter à moins de 10 € : dans un décor pareil, cela vaut la peine d’essayer !

De plus, si les prix peuvent s’avérer élevés (notamment si vous prenez des fruits de mer), sachez que des menus et formules vous permettront de maîtriser votre budget (le menu express à 26 € par exemple). Le service est professionnel mais pas particulièrement chaleureux…

Ce qu’on préfère : le goûter 😮 ! Et oui, aller dans une bonne brasserie pour l’heure du thé peut être divin 😉.

"Brasserie or restaurant - Mollard"
"Brasserie or restaurant - Mollard"
"Brasserie or restaurant - Mollard"
"Brasserie or restaurant - Mollard"

Au pied du cochon

Cette brasserie – Brasserie or restaurant – est incontournable car c’est un des rares endroits où vous pourrez manger et/ou boire un verre 24h/24h. Elle est de plus située en plein coeur de Paris, dans le quartier des Halles, dont l’histoire est attachée à la gastronomie.

C’est une brasserie qui s’est ouverte juste après la deuxième guerre mondiale, en 1947. Sa déco est donc une alliance entre les boiseries, les verreries (miroirs et lustres en cristal) et le semi-cuir rouge des canapés et fauteuils.

Là encore, la cuisine française traditionnelle est à l’honneur et vos assiettes seront bien remplies : oubliez le stéréotype des toutes petites portions des restaurants gastronomiques français, ici vous êtes comme à la campagne, il faut donc avoir un bon coup de fourchette ! Comme son nom l’indique : le cochon est la spécialité de la maison ! Mais bien sûr, vous pourrez aussi y manger du poisson (daurade, bar…) et des fruits de mer 😉.

Les prix sont ceux d’une brasserie de qualité : élevés. Mais vous pouvez très bien y aller avec des amis pour boire un verre à la terrasse et partager une belle planche de charcuterie et fromages à un prix raisonnable.

Ce qu’on préfère : les moules-cochon façon Hortense (c’est unique) et les cuisses de grenouille en persillade (oui, oui… essayez, c’est délicieux 😊), et puis en dessert, le Vacherin façon Pied du cochon (un joyeux délice 😉).

"Brasserie or restaurant - Au pied du cochon"
"Brasserie or restaurant - Au pied du cochon"
"Brasserie or restaurant - Au pied du cochon"
"Brasserie or restaurant - Au pied du cochon"